CM1 salle des fêtes 3 juillet 2020

Discours d’investiture de l’élu de la liste « Agir Ensemble : transition écologique et démocratique » – 3 juillet 2020

Mes chers collègues, soyez assurés de la vigilance et de l’engagement
de toute la liste «Agir Ensemble» pour tous ces objectifs de transition écologique et citoyenne.
Monsieur le Maire, j’aimerais terminer par un dernier vœu : la période qui s’ouvre sera sans doute difficile pour la population de Saint-Pierre. Veillons à ne jamais opposer les habitants entre eux, quelles que soient leur nationalité, leur origine, leurs opinions.
Ce sera en tous cas l’engagement de la liste que je représente. LIRE L’INTÉGRALITÉ DE L’INTERVENTION EN CLIQUANT SUR LE TITRE

UNE MÉTROPOLE QUI N’ASSURE PAS

La communauté d’agglomération était déjà singulièrement opaque ; avec la désorganisation de la métropole, c’est l’anarchie : plus personne ne semble savoir à qui s’adresser, qui décide et encore moins où on va.

ALERTE !

CLIQUEZ SUR LE TITRE POUR LIRE LA TRIBUNE DANS SON INTÉGRALITÉ

Propositions du Collectif Cycliste 37 pour une bonne prise en compte du vélo

Dans le cadre de la réflexion sur la réalisation d’une ligne 2 du tramway, le Collectif Cycliste 37 a rédigé un certain nombre de propositions pour une bonne prise en compte du vélo dans la Métropole. Pour rappel, le vélo est un mode de déplacement peu onéreux, ne dégageant pas de gaz polluants, favorisant l’activité physique quotidienne et le maintien en bonne santé, accessible au plus grand nombre. Il nécessite une adaptation de la ville en terme de voiries et d’espaces de circulation protégés, de parking ou abris vélos nombreux, stratégiquement situés et sécurisés.

Question orale du Conseil Municipal du 21 février 2018 : Aéroport de Tours

Notre opposition commune aux nuisances de la base aérienne et de l’aéroport de Tours est une vieille histoire. Pour ce qui est de l’aéroport, rappelons qu’elle repose sur des raisons environnementales (gaz à effet de serre, bruit et pollution), des raisons éthiques (pratiques de corruption du délégataire initial de l’aéroport, condamnations répétées de Ryannair, en particulier pour travail dissimulé) et des raisons économiques avec le paiement par les collectivités du déficit structurel du trafic aérien.
L’aéroport est déjà entré en crise : la Chambre de Commerce et d’Industrie, pourtant fortement demandeuse de trafic aérien, a cessé depuis deux ans de verser la contribution à laquelle elle s’était engagée, et le syndicat vient de demander en catastrophe aux 3 collectivités, métropole, département et région de combler le trou. Ces collectivités l’ont fait sous forme d’avance sur leur contribution 2018, mais il est clair que ce tour de passe passe ne pourra pas durer.
(Cliquez sur le titre pour lire la suite)

TRAMWAY À ST PIERRE ? VOYONS LES CHOSES AUTREMENT.

La concertation publique sur le tram a lieu du 18 avril au 8 juin 2018. Il nous semble que celle-ci doit s’inscrire dans une perspective plus large englobant l’ensemble des transports collectifs. Depuis longtemps, ARIAL réfléchit sur un projet intermodal intégré à l’échelle de l’agglomération liant les dessertes ferroviaires au réseau urbain (tram, vélo, bus, et bus à haut niveau de service (BHNS)). Nous avons ainsi étudié comment les habitants pouvaient parvenir rapidement au centre de Tours quelle que soit leur provenance dans ou hors de l’agglomération.
CLIQUEZ SUR LE TITRE POUR LIRE LA TRIBUNE DANS SON INTÉGRALITÉ

SANTÉ ! POUR UNE VILLE QUI PRENNE SOIN DE NOTRE SANTÉ.

Il est aujourd’hui largement reconnu que la santé est le résultat d’interactions multiples de différents aspects de notre quotidien. Si nos choix individuels (comportements et habitudes de vie) peuvent modifier notre état personnel de santé, les décisions des élus agissent sur la santé de nous tous, au présent comme au futur.
St Pierre bénéficie d’un centre municipal de santé, offre rare pour une collectivité dont nous nous félicitons car elle permet de rendre les soins plus accessibles.
Néanmoins, les choix de la ville sont complexes et comportent des effets « secondaires » importants. Les élus peuvent agir en amont et favoriser la santé au sein des projets qui ne semblent pas avoir de lien direct avec la santé. Aussi, seule une approche globale de la santé, coordonnant toutes les politiques publiques, peut améliorer la santé des corpopétrussiens de manière efficace.