Bonne nouvelle pour nos tuyaux ! Nos idées finissent par avancer.

Tribune des mois de novembre et décembre 2022. Nos idées finissent par avancer.  La métropole prévoit de raccorder le réseau d’eau potable de Saint-Pierre- des-Corps à celui de Tours à la fin de l’année 2022 (rappelons que sa gestion est déjà métropolitaine depuis 2017). On se souvient qu’avant 2003, Saint- Pierre utilisait un prélèvement dans la Loire pour son approvisionnement. L’apparition de manganèse dans le fleuve a interrompu ce prélèvement tant qu’on n’était pas capable de supprimer cette pollution. Un projet d’usine de traitement est resté lettre morte pendant dix ans. Et toute l’eau potable de Saint-Pierre a été pompée dans la nappe profonde du Cénomanien, précieuse parce que proté- gée, fragile parce que se rechargeant très lentement, et très calcaire.  Dans les précédentes mandatures, les élus d’Arial qui ont contribué à la créa- tion d’une régie municipale soulignaient l’intérêt d’un raccordement au réseau de Tours, capable de traiter la pollution. Nous proposions cette solution dans notre campagne municipale tout en maintenant une possibilité de pompage de secours dans le Cénomanien. Le choix de construire une usine seulement pour Saint-Pierre était maintenu… mais patatras, en 2018 l’apparition du méto- lachlore (nouvelle molécule indésirable issue d’un […]

Passage relais au conseil municipal

Tribune du mois de septembre-octobre 2022 Le groupe « Agir Ensemble » perpétue la tradition de rotation de ses élus choisie de longue date par ARIAL (Association de Réflexion et d’Action Locale). Ainsi, quand nous décidons de participer au scrutin municipal, c’est avec l’idée que nos élus ne siégeront pas pendant toute la durée du mandat de 6 ans. Cette perspective nous responsabilise, nous obligeant ainsi à assurer une démocratie permanente, notamment dans la préparation des conseils afin de rester dans une démarche collective où personne n’est en position dominante. Nous pensons avoir montré, que cette démarche favorise la continuité de nos prises de positions et de notre action. Dans cette logique, François Lefevre, élu au scrutin de juin 2020, démissionne au profit de Béatrice Grosleron, 2ème sur la liste, à partir du 30 juillet 2022. Dans des conditions difficiles, puisque seul élu pour notre liste, François Lefevre a fidèlement défendu les positions collectives d’Agir Ensemble. Au-delà des points à l’ordre du jour des conseils, ses interventions ont souvent porté sur le fonctionnement démocratique de la commune. Quelques améliorations ont été apportées au fonctionnement des commissions et du Conseil, mais elles doivent devenir systématiques (calendrier, horaires, délais, documents préparatoires, […]

Reparlons du tram !

Tribune de juillet-août 2022 La ligne 2 du tram est en panne. Parce que son passage boulevard Béranger mettrait en péril les rangées de platanes qui font le charme de ce boulevard, et dont les travaux de soubassement de la voie attaqueraient les racines. Mais aussi, il faut bien le dire, parce que les financements ne sont pas trouvés.  C’est sans doute l’occasion de reprendre ce projet mal ficelé qui met bout à bout une demi-ligne sud (de la gare de Tours à Chambray en passant par l’hôpital Trousseau), dont l’utilité n’est pas contestée, et une demi-ligne vers La Riche, qui l’est. Ce tracé vers l’ouest, entièrement en zone inondable est prévu pour desservir l’hôpital Bretonneau dont le déménagement au sud de l’agglomération est déjà prévu, et justifiera d’augmenter la population dans le val pour rentabiliser cet investissement, en contradiction avec la stratégie de gestion du risque inondation que la métropole a votée à la quasi unanimité. Plutôt que de recommencer une guéguerre stérile de projets de demi-lignes qu’on étudie mais dont on renvoie toujours la réalisation, n’est-il pas temps d’envisager une solution cohérente, moins coûteuse, plus adaptable, et réalisable rapidement : faire sans attendre la […]

Chaud, Chaud !

Tribune de mai-juin 2022 Et cela va durer…l’alerte est concrète et peut enfin nous aider à prendre conscience de l’urgence et à réfléchir ensemble à la transformation de notre aménagement urbain. Ce n’est pas faute de l’avoir répété lors de notre campagne électorale et dans nos tribunes : le bétonnage sans discernement est une aberration dans ce contexte de réchauffement climatique, sans parler de l’imperméabilisation des sols qui est une catastrophe pour les nappes phréatiques. N’attendons pas un plan national pour s’y mettre, les actions locales doivent montrer l’exemple. Commençons par accélérer l’isolation thermique de nos écoles et par le remplacement du bitume de leurs cours de récréation. Continuons par la végétalisation des espaces urbains ; la plantation d’une « forêt urbaine » ne nous exempte pas de projets plus ambitieux. Protégeons à cet égard les terrains déjà arborés ou en jachère puisque nous avons cette chance d’en profiter à Saint Pierre, en renforçant les exigences du PLU pour freiner les opérations immobilières. Et que dire des futurs aménagements de la Rabaterie et du quartier Maurice Thorez tels que nous les connaissons ? Parkings et nouveaux logements, c’est cela dont on nous parle… Et les panneaux photovoltaïque que les industriels […]

Et si on s’y mettait maintenant…

Tribune de mars-avril 2022 En relisant la charte fédérale des centres sociaux et socioculturels de France adoptée en Juin 2000 à Angers, on trouve la définition suivante :  « le centre social et socioculturel entend être un foyer d’initiatives porté par des habitants associés, appuyés par des professionnels, capables de définir et de mettre en œuvre un projet de développement social pour l’ensemble de la population d’un territoire». Cette idée forte d’initiative des habitants dans les projets qui les concernent est au centre du projet fédéral 2014-2022 : “Renforcer le pouvoir d’agir des habitant.e.s”. Ne serait-il pas temps que pour tous les projets en attente, on se donne les moyens d’être consultés : réaménagements urbains, dont La Rabaterie, véritable réflexion sur la mobilité dans Saint Pierre, construction du Centre social pour quelles finalités …etc Nous avions proposé dans notre programme de campagne la constitution de conseils de quartiers et l’élargissement des commissions municipales, c’est à dire des ouvertures nécessaires pour une meilleure vie démocratique dans le débat, et le partage des idées autrement que dans des réunions publiques avec des intervenants dans une tribune. Nous sommes intervenus en conseil municipal dans ce sens, mais ces propositions […]

Nouveau Plan National de “Régression”Urbaine (NPNRU pour la Rabaterie : on n’en veut pas !

Tribune de janvier-février 2022 C’est le moment de formuler des voeux pour 2022 : «Que la parole des citoyens soit enfin prise en compte par ceux qui semblent encore aujourd’hui décider seuls de notre avenir commun »  Dans le projet de rénovation de la Rabaterie, après un simulacre de concertation en 2017-2018, l’Etat via l’ANRU (Agence Nationale de Rénovation Urbaine) se comporte comme un promoteur immobilier. Il conditionne sa participation financière à l’équilibre financier de l’opération, qui passe par la construction de nouveaux logements sous le prétexte d’une prétendue mixité sociale ! Il isole artificiellement une petite zone vide afin de mieux occulter la réalité d’un quartier qui concentre déjà 38% de la population de la ville avec une densité de 11746 habitants/km2, équivalente à celle de Tokyo. Plus de 8 MILLIONS € d’argent public dépendent de la réalisation d’une opération immobilière privée de 0,5 millions dont le succès n’est pas garanti d’après le rapport de la mission d’appui ! Nous avons interpellé le 19 novembre, Mesdames les ministres de tutelle (courrier à lire sur le site de l’association ARIAL http://arialspdc37.org/) pour :  – que soit entendue la parole des habitants de St Pierre des Corps qui […]

Rentrée pagaille pour un passage aux quatre jours raté

TRIBUNE DES MOIS DE NOVEMBRE-DECEMBRE 2021. Pendant toute une année et jusqu’à cet été, on nous affirmait que tout serait prêt pour cette rentrée scolaire. A la Toussaint, force est de constater que non.  – Les informations sur l’organisation et les tarifs du périscolaire et de la cantine ont été tardives et contradictoires. Lorsqu’il y en a eu, les réponses aux questions légitimes des parents ont été confuses. – Avec la hausse significative des tarifs de cantine et des repas inadaptés (pas de plats de substitution) de nombreuses familles sont mécontentes. – Le contenu des parcours éducatifs du mercredi est connu depuis peu, est incomplet et connait peu de succès. 2 lieux d’accueil sont proposés au lieu de 3 annoncés. Quid des activités hors parcours et avec quels moyens ? – Pour l’étude du soir, les demandes des parents ont été simplement ignorées. Résultat : pendant 1h30 (!), 2 animateurs (formés?) se chargeraient d’une quinzaine d’enfants d’un même niveau pour…on ne sait quoi ! Les enfants inscrits à l’étude amèneraient leur propre goûter pour une collation à côté d’autres qui ne pourront bénéficier ce jour-là de l’étude mais seront inscrits au périscolaire qui, lui, propose un […]

Morinerie, Maraîchage : 1 an déjà !

Tribune du mois de septembre 2021 Depuis plus de 15 ans, nous demandons qu’un maraîchage en agriculture biologique soit installé dans notre commune. Quinze ans à proposer des terrains, des formes d’organisation comme les AMAP (Association pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne) pour une consommation locale. 2010 : avec ARIAL nous créons un petit jardin sur un terrain municipal à la Morinerie. Cette action est symbolique, nous voulons montrer que le maraîchage biologique est possible à Saint-Pierre et susciter la discussion avec les habitants et la municipalité. Mais nous n’avons pas le temps de récolter nos légumes, le jardin est détruit à la pelleteuse sans préavis deux jours avant la récolte pour construire les serres municipales. Autour de nous, l’intérêt des citoyens est croissant pour consommer bio et local, mais le PLU qu’on nous propose en 2018 ignore encore cette perspective. In extremis, nous parvenons à faire passer un amendement qui permet l’installation de locaux d’exploitation rendant possible le maraîchage sur les terrains de la Morinerie. Quand un maraîcher bio se présente avec un projet d’installation, nous travaillons avec lui pour utiliser au maximum cette possibilité, et c’est l’ouverture à l’automne 2020. Le résultat est là : un an […]

Rabaterie : Qu’est ce qui change ? Qu’est ce qui est pareil ?

Tribune du mois de juillet-août A la fin de l’année 2019, le Conseil Municipal de Saint Pierre a eu à se prononcer sur une A la fin de l’année 2019, le Conseil Municipal de Saint Pierre a eu à se prononcer sur une convention avec la Métropole et l’Agence Nationale de Rénovation Urbaine pour la rénovation du quartier de la Rabaterie. A l’époque nous avons été les seuls à nous y opposer, pour 3 raisons principales : – augmentation de la densité de population en construisant encore plus de 60 logements – absence quasi-totale d’équipements collectifs dans le projet, notamment d’un Centre Social qui manque tant à notre commune – une méthode de concertation qui a vu pendant 4 ans les propositions de la population systématiquement ignorées et le même projet de construction remis régulièrement en avant. Nouvelle municipalité, nouvelle métropole,… Nouveau projet, dont les grandes lignes ont été esquissées en commission d’urbanisme. Les équipements publics reviennent en force avec un centre social, un centre de santé, des postes de police, une maison France services,… et toujours avec des logements, non plus 60, mais encore 45, dont 30 sont déplacés sur le site de la place […]