Mobilités douces et actives

Pendant deux mois nous n’avons plus entendu les flux de voitures allant à la gare, matin, soir et week-end, et très peu de voitures circulant sur les axes entre St Pierre et Tours ou St Pierre et la Ville-aux-Dames. Le silence s’est installé, les oiseaux ont pris la place, on se serait cru à la campagne… et ce fut bien agréable…

A l’heure du déconfinement, pourquoi ne pas essayer de préserver notre environnement sonore et aussi notre environnement tout court,…. SORTONS NOS VELOS !!! 

Le vélo est aussi la meilleure solution pour préserver la distanciation physique et se maintenir en bonne santé ….

Beaucoup de villes ont essayé de prévenir un retour en force des voitures individuelles. La métropole s’y est essayé avec un programme d’aménagement de pistes cyclables provisoires sécurisées. Pour Saint Pierre, d’abord une piste bidirectionnelle  allant du pont de l’autoroute à la gare en prenant sur l’emprise de la rue Paul Vaillant Couturier (ce qui sans doute supposerait de laisser un sens unique uniquement pour les voitures des riverains) … mais en laissant la réalisation technique à la ville. Devant l’immobilisme, nous avons proposé :

  • de prolonger cet axe cycliste sur la rue de la Rabaterie, sur laquelle rien n’a été prévu, puis sur l’avenue Lénine.
  • D’aménager un deuxième axe cycliste vers Tours au sud de la commune,
  • D’augmenter les cadences des bus Fil Bleu car l’obligation d’une distanciation physique dans les transports en commun diminuera la capacité des bus des lignes 5 et 11 qui sont bien chargées aux heures de pointe (entre 7 et 10h et entre 15 et 18h).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *