Fil d’ARIAL – N°19 – Printemps 2018

FIL_ARIAL_N19-20_vieux st pierre recto

FIL_ARIAL_N19-20_vieux st pierre verso

Dans le quartier du Vieux Saint-Pierre, 4 zones sont concernées par l’urbanisation : l’ilôt des Bastes, l’ilôt Jacquart, l’ilôt Gabriel Péri, l’ilôt Gambetta. Ces zones sont formées de plusieurs parcelles, généralement des jardins. Il est prévu dans le PLU de les urbanisées ce qui signifie des habitations et des voiries ( rues, ruelles, parking). Entre 150 et 200 logements sont prévus. Le passage Jacquart est élargi et ne sera plus une rotte au sens traditionnel du terme.

Le P.L.U. une fois entériné permettra donc cette urbanisation qui selon nous va à l’encontre d’une vision  de la ville de demain. D’une part, on peut avancer l’argument de la préservation du patrimoine puisque le quartier du Vieux Saint-Pierre est le seul qui fut épargné par les bombardements de la seconde guerre mondiale et qui témoigne du passé ( et espérons du futur) maraîcher de la ville. D’autre part, à l’heure où les grandes chaleurs sont de plus en plus durables et élevées, on se doit de préserver les espaces de verdure et de limiter le bétonnage et le goudronnage afin de limiter la montée des températures. Tout simplement les arbres font de l’ombre, les espaces verts absorbent la chaleur. Au contraire, les surfaces bétonnées ou goudronnées emmagasinent la chaleur et la restituent ce qui augmente la température de la ville.

Dans le même ordre d’idée, le P.L.U. ne montre pas la volonté de développer un maraîchage urbain à l’opposé du Vieux Saint Pierre dans le quartier de la Morinerie qui s’avère pourtant nécessaire puisque la capacité des maraîchers locaux n’est pas suffisante pour fournir les restaurations locales. Là encore il est envisagé de construire des logements alors qu’il s’agit d’une zone de dissipation des crues et que développer une agriculture urbaine sur cet espace serait plus responsable et permettrait de diversifier la nature des espaces.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.