Reparlons du tram !

Tribune de juillet-août 2022

La ligne 2 du tram est en panne. Parce que son passage boulevard Béranger mettrait en péril les rangées de platanes qui font le charme de ce boulevard, et dont les travaux de soubassement de la voie attaqueraient les racines. Mais aussi, il faut bien le dire, parce que les financements ne sont pas trouvés. 

C’est sans doute l’occasion de reprendre ce projet mal ficelé qui met bout à bout une demi-ligne sud (de la gare de Tours à Chambray en passant par l’hôpital Trousseau), dont l’utilité n’est pas contestée, et une demi-ligne vers La Riche, qui l’est. Ce tracé vers l’ouest, entièrement en zone inondable est prévu pour desservir l’hôpital Bretonneau dont le déménagement au sud de l’agglomération est déjà prévu, et justifiera d’augmenter la population dans le val pour rentabiliser cet investissement, en contradiction avec la stratégie de gestion du risque inondation que la métropole a votée à la quasi unanimité.

Plutôt que de recommencer une guéguerre stérile de projets de demi-lignes qu’on étudie mais dont on renvoie toujours la réalisation, n’est-il pas temps d’envisager une solution cohérente, moins coûteuse, plus adaptable, et réalisable rapidement : faire sans attendre la demi-ligne vers le sud qui ne pose pas de problème, et relier tout de suite Saint Pierre à La Riche par une ligne de bus à haute fréquence en voie réservée (BHNS), empruntant les boulevards sans abîmer les platanes. Cette solution serait adaptée à la demande actuelle et non à des projets d’augmentation de fréquentation hypothétiques.

Reprenons la réflexion, afin que nous n’attendions pas des décennies pour que notre quartier prioritaire de la Rabaterie ne soit plus le seul quartier de rénovation urbaine à ne pas être desservi par des transports en commun rapides et sûrs, et pour irriguer aussi les autres quartiers de Saint Pierre qui en ont besoin.

Liste AGIR ENSEMBLE Transition écologique et citoyenne, présentée par le Collectif St Pierre 2020, soutenue par ARIAL et EELV

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.