Rabaterie : Qu’est ce qui change ? Qu’est ce qui est pareil ?

Tribune du mois de juillet-août A la fin de l’année 2019, le Conseil Municipal de Saint Pierre a eu à se prononcer sur une A la fin de l’année 2019, le Conseil Municipal de Saint Pierre a eu à se prononcer sur une convention avec la Métropole et l’Agence Nationale de Rénovation Urbaine pour la rénovation du quartier de la Rabaterie. A l’époque nous avons été les seuls à nous y opposer, pour 3 raisons principales : – augmentation de la densité de population en construisant encore plus de 60 logements – absence quasi-totale d’équipements collectifs dans le projet, notamment d’un Centre Social qui manque tant à notre commune – une méthode de concertation qui a vu pendant 4 ans les propositions de la population systématiquement ignorées et le même projet de construction remis régulièrement en avant. Nouvelle municipalité, nouvelle métropole,… Nouveau projet, dont les grandes lignes ont été esquissées en commission d’urbanisme. Les équipements publics reviennent en force avec un centre social, un centre de santé, des postes de police, une maison France services,… et toujours avec des logements, non plus 60, mais encore 45, dont 30 sont déplacés sur le site de la place […]

ZAC de Rochepinard : un piège financier d’où il faudrait sortir

Tribune du mois de Juin Le Conseil municipal du 30 mars 2021 a approuvé un accord de médiation pour résilier une convention d’aménagement datant de 1986 avec la société Immobilière Carrefour. Dans le numéro de Clarté d’avril, le compte-rendu du Conseil indique que notre représentant, F. Lefevre, s’est abstenu. Or il a voté « contre » car nous sommes résolument opposés à cette médiation.  Dans l’état des informations qui nous ont été communiquées, le résultat de la médiation est de nous faire acquérir une vingtaine d’hectares de terrains pour 2 370 905 € sur la zone autour du centre commercial. Plusieurs groupes du Conseil y voient le moyen de réaliser une bonne opération de spéculation immobilière. Il faut pour cela une bonne dose d’optimisme… d’irresponsabilité ? Une grande partie de ces terrains ont été pollués par des dépôts de déchets indus- triels. Même s’ils ne génèrent plus actuellement de pollution de la nappe souterraine, ils empêchent toute initiative en surface sans entreprendre de grands travaux d’amendements. On nous dit que la métropole serait intéressée par le rachat : qu’attend-elle dans ce cas ? Il reste que la somme de 2 370 905€ sera exigible le […]

Activités à venir

Jeudi 9/12 : Réunion Associative, 20:00 Samedi 22/01 : Galette, 14:00 (lieu à définir) ARIAL : Est membre co-fondatrice de l’association métropolitaine EAU-TOURAINE créée fin 2017. Participe depuis 2009 au Plan de Prévention des Risques Industriels et Technologiques (PPRT) Primagaz et sites pétroliers concernant la commune de Saint-Pierre-des-Corps piloté par la préfecture. Participe depuis 2014 au Plan de Protection l’Atmosphère (PPA) de l’agglomération tourangelle piloté par la Direction Régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement (DREAL). A contribué à la révision du Plan de Prévention des Risques d’Inondation (PPRI) des Val de Tours et de Luynes en 2014 et à l’élaboration de la Stratégie Locale de Gestion du Risque d’Inondation (SLGRI) en 2016.

Budget 2021 : la débandade

Après neuf mois d’activité, la majorité municipale découvre l’état déplorable des finances de la commune. Il lui aurait suffi de lire nos tribunes pendant le dernier mandat ou de se reporter aux réactions de nos deux élus à des choix de gestion inadaptés pour s’en faire une idée précise : déficit dramatique des investissements d’entretien du patrimoine, dépenses reportées d’année en année, application des recommandations de la Cour des Comptes toujours repoussée. Jusqu’à ce conseil municipal de décembre 2019, où l’on a acheté hors inscription budgétaire, contre notre avis bien isolé, 600 000 € de terrains vagues à Rochepinard, ne correspondant à aucun projet connu.
CLIQUEZ SUR LE TITRE POUR LIRE LA SUITE

On nous amuse avec le tram!

Monsieur le Maire, espérons que le projet de la ligne 3 du Tram à l’horizon 2040 ne sera pas “un des enjeux les plus importants de votre mandat” comme vous l’indiquez dans votre lettre du 22 Janvier au Président de la Métropole. Espérons que vous aurez des résultats plus tangibles que des études sans aucune réalisation avant au moins 20 ans. N’oublions pas que cette ligne 3 n’est rien d’autre qu’un os donné à ronger aux Corpopétrussiens pour oublier que la ligne 2, encore au stade des études, ne desservira pas notre ville.
CLIQUEZ SUR LE TITRE POUR LIRE LA SUITE.

Conférence de François Testu, professeur émerite en psychologie ( Université de Tours ), spécialiste des rythmes de l’enfant

François Testu est professeur émérite en psychologie, Université de Tours.
A l’heure où la durée de la semaine à l’école peut être remise en cause par dérogation à la loi sur St Pierre des Corps, et alors que les pédagogues, parents, responsables associatifs et décideurs institutionnels pourraient échanger sur les rythmes scolaires, il semble d’abord nécessaire de bien définir ce que l’on entend par rythmes scolaires. S’agit-il des rythmes de l’enfant en situation scolaire ? Ou bien des emplois du temps, des calendriers scolaires qui eux aussi présentent une rythmicité ?
Après avoir répondu à cette interrogation, des données objectives émanant de travaux de chronobiologie et de chronopsychologie, d’études de terrain seront présentées.
Ensuite des mesures concrètes visant à concilier les intérêts des élèves et les besoins des adultes seront formulées.
CLIQUEZ SUR LE TITRE POUR ACCÉDER À LA VIDÉO DE LA CONFÉRENCE DONNÉE EN 2012 (durée 2h09)